Un « investissement substantiel du point de vue qualitatif et/ou quantitatif » permet de mieux protéger vos données juridiquement en France (article L341-1 du code de la propriété industrielle) et même en Europe ! Autrement dit ; plus vous investissez dans le développement, l’entretien et le traitement de vos données, mieux vous les protégez.
Une donnée a une durée de vie moyenne de 2 ans ; au-delà elle devient obsolète et perd de sa valeur. Maintenir et rafraichir régulièrement ses données, c’est préserver son capital !