56% des PC sont infectés via des emails de type « phishing ».